Des soins de qualité à l’Hôpital général du Lakeshore

Heather

Le 5 mai 2016

Lettre à l’éditeur,

J’ai pris connaissance de votre article du 4 mai dernier, paru dans Cités Nouvelles, portant sur la hausse des plaintes à l’Hôpital général du Lakeshore (HGL), et en tant que directrice générale de la Fondation de l’Hôpital, je souhaite y répondre.

Dans un monde où tout se passe à la vitesse éclair, les gens ne prendront pas nécessairement le temps de lire l’article dans son ensemble pour constater qu’il véhicule une bonne nouvelle : l’augmentation du nombre de plaintes depuis 2010 n’a absolument rien à voir avec la qualité des soins et des services dispensés à l’Hôpital. En fait, le nombre de plaintes à cet égard a chuté de 38% depuis les cinq dernières années, bien que la population desservie par L’HGL ait augmenté de 600% depuis son ouverture en 1965!  

Si l’on compare l’augmentation du nombre de plaintes reçues en 2014-2015 (71) par rapport au nombre annuel d’usagers de l’Hôpital estimé à quelque 70 000 patients, cela ne représente que 0,1%. Voilà une statistique digne de mention!

Ces chiffres à eux seuls démontrent avec éloquence à quel point notre hôpital communautaire a su répondre aux besoins grandissants de la communauté de l’Ouest-de-l’Île! D’ailleurs, la Fondation a près de 8 000 donateurs actifs, parmi lesquels 2 000 donnent spécifiquement en reconnaissance des soins exceptionnels et de la compassion prodigués à leurs proches.

Voici d’ailleurs quelques exemples de témoignages que nous recevons sur une base régulière:

« J’ai été traité à l’HGL pour une broncho-pneumopathie chronique obstructive associée à une crise cardiaque et une colite ulcéreuse. J’étais en bien mauvais état. Je ne serais pas ici aujourd’hui si je n’avais pas été correctement pris en charge. La chaleur humaine, les soins et l’expertise que j’ai reçus à l’Hôpital général du Lakeshore dépassaient de loin l’appel du devoir. Ils m’ont sauvé la vie! »

« Si la vie de mon père n’était pas en jeu, il quitterait l’unité d’hémodialyse sans aucun regret. Trois jours par semaine, il se lève et se rend à l’HGL pour ses traitements.  Les techniciens, les infirmières et les diététistes sont fantastiques et nous sommes également très redevables aux néphrologues.  Notre famille ne les remerciera jamais assez. »

 

Par année, saviez-vous que l’Hôpital général du Lakeshore:

  • Reçoit quelque 50 000 visites au centre ambulatoire
  • Reçoit plus de 41 000 visites à l’urgence
  • Fournit plus de 19 000 traitements d’hémodialyse
  • Effectue plus de 11 000 interventions chirurgicales
  • Accepte plus de 8 000 admissions
  • Traite plus de 4 000 patients atteints du cancer
  • Aide à mettre au monde plus de 1 700 bébés
  • Admet plus de 500 patients en gériatrie

Soyons fiers de notre hôpital communautaire.  Prenons un temps d’arrêt pour réaliser et se réjouir de la chance que nous avons d’en avoir un! Célébrons ensemble ses accomplissements!

 

HH CP

Heather Holmes, MBA.
Directrice générale